09/04/2014

Salaire minimum

En France, le SMIC est de 1445€/mois (9.53€/heure) soit 1734CHF/mois. Au Luxembourg il est de 1874€ (le plus haut SMIC de l’UE), en Hollande de 1470€, en Belgique de 1502€, alors qu’en Bulgarie il est de 159€ (le plus bas de l’UE), en Pologne de 393€. En Allemagne il n’y a pas de SMIC, et certains salaires sont parfois peu décents (surtout pour les travailleurs immigrés peu qualifiés). Voir http://entraide-sociale.com/smic-europe/

Lire la suite

19/02/2014

La Suisse face aux principes

Chaque occasion est bonne pour taper sur la Suisse et ses institutions.
Et le résultat des votations sur l’immigration du 9 février donne à tous les censeurs bien pensants l’occasion de hurler en cœur.

Lire la suite

12/02/2014

L’UE dictature bananière

Les suisses, citoyens d’un pays souverain ne faisant pas partie de l’UE, ont dit NON à une libre circulation illimitée sans contrôles, imposée par l’UE à tous ses membres ainsi qu’à la Suisse au nom des accords bilatéraux.

Lire la suite

10/02/2014

L’arrogance du pouvoir et le mépris des peuples

Le peuple suisse a  voté. Il rejette l’immigration incontrôlée telle que l’a définie l’UE. Et bien entendu l’UE et ses dirigeants réagissent en critiquant la Suisse, ce qui m’amène à deux constatations.

Lire la suite

24/01/2014

La Suisse sera le 51ème Etat des USA

 

Que tous nos eurosceptiques se rassurent. La Suisse ne fera jamais partie de l’UE car elle est en bonne voie pour devenir le 51ème Etat ses USA.

 

Lire la suite

24/12/2013

La Casomania

C’est la manie des gens ou des institutions de placer les autres dans une case dont ils ne pourront plus sortir.
Cette case s’ouvre souvent lorsqu’on fait connaissance. Après 30 secondes on est casé.
Mais elle est constante et quasi générale dans les institutions.

Lire la suite

04/11/2013

Initiative 1 : 12

Il est bien de s’insurger contre des salaires scandaleux et d’être scandalisé par les plans de licenciement d’entreprises bénéficiaires. Il est intolérable de voire des dirigeants bénéficier de bonus extravagants alors que leur entreprise est en difficulté et qu’elle licencie. Et il est bon de se battre pour plus de justice sociale.

Lire la suite

22/09/2013

La gifle

Une belle gifle au GSSA qui voulait une Suisse avec une armée d’opérette de 20.000 hommes.

Lire la suite

05/09/2013

La débâcle

Lors de la dernière guerre, la plupart des pays n’étaient pas préparés. Leurs armes étaient dépassées et leurs troupes n’étaient généralement que coloniales ou maritimes. La France surtout se croyait invincible derrière sa ligne Maginot et de vieux généraux, qui n’avaient vécu que la guerre de tranchées lors de la 1ère guerre, ne croyaient même pas en la puissance des chars et de l’aviation.

Lire la suite

11/08/2013

Une Suisse sans armée !?

Depuis de nombreuses années la gauche se bat pour l’initiative « Une Suisse sans armée ». Selon les référendaires, cela ferait des économies et étant neutre la Suisse n’a pas besoin d’armée, tout au plus une petite armée de métier. Et en cas de guerre, nos alliés seraient là. N’est-ce pas !

Lire la suite

06/01/2013

Hollande et son bouc

Eh oui, nous savons tous que lorsqu’un gouvernement est en difficulté il lui faut un bouc émissaire pour détourner l’attention des problèmes qui s’accumulent et qu’il ne maîtrise pas. Il lui faut trouver un coupable pour justifier son incapacité. Et il lui faut taper sur ce bouc pour montrer au peuple impatient et crédule qu’il est toujours le capitaine. Surtout si le bateau est en perdition et ses passagers en colère contre l’incurie du capitaine et de ses officiers.

Lire la suite

13/12/2012

La petite Suisse, l'UE et les USA

On connaît l’histoire de David et Goliath. Mais le David Suisse a oublié sa fronde. Il ne joue plus que du pipeau.

Lire la suite

01/02/2011

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage

Il y a quelques années, la gauche avait déjà lancé une initiative sur les armes à la maison. Et bien qu'elle fut rejetée la voilà qui recommence. Bien plus, elle avait lancé une initiative sur la caisse maladie unique. Elle fut aussi rejetée. Mais inlassable, faisant fi des décisions populaires et avec les mêmes arguments, elle essaie de nous convaincre et de forcer la porte. Les conditions ne seraient plus les mêmes (ah bon ?). Qui sait, peut-être y arrivera-t-elle.
Mais hélas elle s'attaque toujours aux faux problèmes et veut légiférer là où l'on peut choisir. Boileau ne disait-il pas déjà : " Souvent trop d'abondance appauvrit la matière ". Il en va de même des lois. Trop de lois appauvrit l'esprit en restreignant  les choix.
Pour les armes ce ne sont pas elles qui posent problème mais les gens qui les possèdent. L'initiative est comme les médicaments, elle s'attaque aux effets en négligeant les causes. Et pour les caisses maladies, à nouveau elle propose la mauvaise solution. Ce n'est pas une caisse unique, monopolistique et rapidement arrogante mais une caisse maladie fédérale en concurrence avec les caisses privées. Les citoyens auraient le choix. Cela forcerait les caisses actuelles à ajuster leurs prix (ou à disparaître) et à faire enfin preuve de transparence. Car enfin nous connaîtrions les vrais coûts de la santé qui se dispersent actuellement entre les diverses activités des assurances (rentabilité oblige) dans un flou volontaire et impénétrable.

28/10/2009

Chaos informatique en Suisse

Le chaos et la vulnérabilité de l'informatique sensible en Suisse fait penser que nous sommes des naïfs inconscients ?

Lire la suite

02:55 Publié dans Suisse | Tags : chaos, informatique, piratage | Lien permanent | Commentaires (1)

16/04/2009

Les armes à la caserne

Le débat sur les armes militaires, un vrai débat ou une peur collective ?

Lire la suite

21:46 Publié dans Suisse | Tags : armes, société, suicide, meurtre | Lien permanent | Commentaires (0)