Le climat … des taxes et de belles paroles

Imprimer

Réduire le taux d’émissions de CO2 est une bonne initiative.  Le peuple le demande.

Alors tous les responsables concoctent des solutions en se serrant la main.
* Taxer les transports aériens et les carburants d’origine fossiles
* Racheter les droits de polluer aux pays qui ne polluent pas … pour avoir le droit de polluer soi-même
Ce sont des mesures indirectes dont l’efficacité est plus que questionnable car elles ne concernent personne en particulier mais uniquement la masse  … qui ne verra que la baisse de son pouvoir d’achat.
* Pensez-vous que taxer ou acheter des droits permettra de réduire les émissions de CO2 ?
* Pensez-vous que les gens se chaufferont moins, prendront moins l’avion, se déplaceront moins en voiture ? Et ceux qui habitent loin des services routiers ou ferroviaires ?
Un peu peut-être mais personne ne se sentant directement concerné le CO2 continuera d’augmenter. Mon voisin pollue, donc moi aussi. Et d’ailleurs où iront ces taxes ?

Bien évidemment c’est à chacun d’adapter sa vie à moins de pollution (CO2 ou autre).
Mais il est étonnant que personne ne parle vraiment de mesures directes à prendre rapidement pour développer les énergies renouvelables et économiser les carburants fossiles.
Comme par exemple :
* Subventionner les recherches et le développent industriel de technologies vertes.
* Inciter vraiment les gens et les organisations à s’équiper de panneaux solaires (et de batteries) par des subventions et des réductions d’impôts VRAIMENT incitatives au lieu des quelques mille francs pour une facture qui coûte 10 fois plus cher et dont le surplus de production est payé avec des clopinettes.
* Inciter les régies à s’équiper et à ne plus chauffer les appartements à 23-24°C en hiver mais à 18-20°C.
* Equiper les régions venteuses d’éoliennes malgré les récriminations de certains (beauté des paysages, danger pour les oiseaux, protection de la nature, etc.)
* Inciter les gens à ne s’équiper que de lampes LED
* Etc.
Tout passe par une incitation directe et personnelle et par des taxes ciblée (pour financer ces investissements). Mais rien ne changera dans leurs habitudes de consommation si les gens ne sont pas PERSONNEMENT incités à changer et ne constatent que des mesures indirectes QUI NE LES CONCERNENT PAS DIRECTEMENT mais pour lesquelles ils devront passer à la caisse.

Commentaires

  • Très bonne conclusion.

  • Votre conclusion m'amène à une réflexion plus générale: punir les échecs est plus facile que trouver et mettre en oeuvre des solutions pour les éviter. C'est d'ailleurs un des problèmes de l'école.

  • Cher Monsieur,
    Vos conclusions sont hors de propos, car il n'y a aucun réchauffement qui soit anormal! Toute cette affaire est une entourloupe pour nous piquer notre fric! Alors, dormez tranquille sur votre oreiller et vos deniers! Encore une fois, il s'agit de milliers de milliards de dollars! Et cette Greta a été créée de toutes pièces!
    Cordialement, Jacques Louis Davier

  • Ce n'est pas en rejetant des gaz à effet de serre dans l'atmosphère que l'on augmente l'effet de serre.

Les commentaires sont fermés.