08/02/2017

Le piège de la moralité mal placée

François Fillon a rémunéré sa femme et ses enfants avec l’argent de l’Etat. Quelle honte crie le peuple.
Mais au fait où est l’erreur ?


Chaque parlementaire dispose d’une somme dont il peut faire l’usage qui lui plait pour les besoins de sa tâche. C’est légal. Alors F.F. l’a utilisée selon ses besoins, en toute légalité. Et peu importe qu’il en ait fait profiter ceux en qui il avait toute confiance, sa famille.

Mais alors pourquoi la presse et les électeurs hurlent-ils au scandale ?
Tout d’abord parce que le Canard Enchaîné, renseigné comme par hasard par on ne sait qui à 100 jours des élections, a sauté sur l’aubaine pour présenter l’affaire comme un abus de biens sociaux et a donné des sommes à faire pâlir sans dire que ces sommes étaient des salaires bruts et déclarés au fisc depuis de nombreuses années.
Ensuite en insistant sur le fait que, contre toute morale, seule sa famille en avait profité.
Par contre à peine un murmure sur leur légalité.
De la manière dont cette affaire fut présentée, F.F. ne pouvait donc être que coupable. Il avait abusivement rémunéré les siens avec l’argent de l’Etat.

Il est alors normal que le peuple, abreuvé chaque jour par de nouvelles révélations, manipulé par la presse et les partis d’opposition, associe F.F. à un sale profiteur indigne de postuler à la présidentielle. Même ses propres partisans se détournent de lui. Un comble. Ce qu’il a fait est peut-être légal mais c’est immoral ! Ben voyons !
Personne ne se demande ce que font les autres parlementaires de ces sommes. Le Canard ne cherche même pas à savoir quels abus cachent les autres présidentiables. A part Marine Le Pen qui utilise des fonds UE pour sa campagne française, personne ne parle des abus de jetons de présence de Mélenchon, qui ne va à Bruxelles que pour pointer, toucher ses jetons et repartir sans assister aux séances.

Non, pour le peuple seul « F.F. est coupable ». Et même si la justice le blanchit complètement, il restera celui qui a triché et qui comme tous les « grands » a bénéficié d’une justice à 2 vitesses. Il a perdu son crédit et la confiance de ses électeurs.

Le piège s’est refermé et le but est atteint.
Cette arnaque parfaitement orchestrée par celui ou ceux qui ont accès à tous les renseignements comptables nécessaires et qui ayant perdu la confiance des français veulent déglinguer la droite pour tacher de rester au pouvoir sont de vrais criminels car ils sacrifient la France à leurs propres intérêts et à leurs propres rancœurs.
J’ai quelques noms sur le bout de la langue …..

Commentaires

Allons donc, vous croyez peut-être que la press bien pensante fermerait les yeux sur Marine tout en persecutant Fillon ?

Vous l'avez écrit vous même: "peut-être légal mais c’est immoral". Tout est dit, pas besoin d'être "le peuple abreuvé" pour se détourner d'un candidat immoral et indigne de confiance.

Écrit par : Eastwood | 09/02/2017

la gauche fait pareil christiane taubira, son amant et 5 de ses amis guyanais dans son ministère, plenel et sa fille à la mairie de Paris, et tant d'autres, mitterrand comprit avers sa famille illégitime!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/02/2017

Eastwood, ce n'est pas moi qui dit que c'est immoral ce sont la presse et les français.
Car justement je me demande pourquoi c'est immoral de payer sa femme ou ses enfants plutôt qu'une autre personne.
Enrichissement personnel ? Ben voyons !
La vraie moralité eut été de considérer que l'avenir de la France est plus important qu'une affaire de famille.
Et le résultat de cette cabale est maintenant que cet avenir devient TRES problématique avec Mélenchon le tricheur, Macron le gourou de Goldmann Sachs et Marine Frexit. Oh il y a encore Hammon ! Ben la France va vers un avenir tout rose plein de rêves.

Écrit par : Lambert | 09/02/2017

goldman sachs est absolument derrière tout le monde à gauche et a droite! Ils sont entre autre responsables de l'entrée de la Grèce dans l'Europe et de la ruine de celle-ci!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/02/2017

En veille d'élections présidentielles le bon peuple serait-il stupide au point de ne pas réaliser que les médias en principe "éclaireurs" à la fois par pressions, parti pris ou facilité (tellement plus simple d'insulter que d'argumenter, n'est-ce pas...!?) se métamorphosent pour un temps en bouches d'égouts aux relents d'"écurie"...?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 10/02/2017

Merci Myriam de ce commentaire. Mais hélas oui, le bon peuple a tendance à croire tout ce que dit la presse. Surtout lorsqu'elle accuse.
"Je l'ai vu à la TV", "C'est scientifiquement prouvé", et voilà c'est CERTAIN.
Et en France, dès qu'on dit qu'un nanti est présumé immoral, c'est la curée. Et même s'il prouve sa bonne foi, le dommage est fait. Surtout s'il est riche ou socialement élevé car même s'il est blanchi, le peuple pensera qu'il aura bénéficié d'une justice à 2 vitesses.
Et l'homme étant ainsi fait qu'il se rappelle plus des méfaits (vrais ou faux) que des bienfaits, l'accusé restera pour toujours un accusé.

Écrit par : Lambert | 10/02/2017

Rappelez nous le montant des salaires moyens des français qui eux travaillent vraiment! Là on nage en pleine indécente avec des indemnités et des salaires mal gagnés!l Bien sûr que tout ça est immoral comme de laisser en liberté les couples balkany/tiberi, les frères guérini à Marseille, tapi et sarko!

Écrit par : Dominique Degoumois | 10/02/2017

Les commentaires sont fermés.