06/11/2016

L’incompétence au pouvoir

La campagne US pour les élections présidentielles fut et restera l’une des plus nulles de toute l’histoire.


D’un côté un candidat qui, en professionnel magouilles financières et des talk-shows, ne sait que se mettre en valeur, énoncer des critiques personnelles, jouer au fanfaron, faire valoir ses épaules et qui ne sait probablement même pas où se trouve l’Afrique.
De l’autre une femme qui n’a su que se défendre en ne faisant que répondre aux attaques personnelles. Pas la moindre tentative pour clore le débat stérile qui ne menait à rien d’autre qu’à la rabaisser.
Tout candidat sérieux aurait fermé la logorrhée insipide du pitbull en ne répondant pas et en posant les vraies questions (politique intérieure et extérieure, relations avec Poutine, crise au Moyen Orient, dette faramineuse, etc.) auxquelles il n’aurait évidemment pas su répondre autrement que par des menaces.
Mais non, ces débats ne furent qu’une présentation grotesque des défauts de chacun.
Et, fait plus inquiétant, si la candidate n’a pas posé les vraies questions serait-ce qu’elle n’en avait qu’une idée trop vague pour oser les exprimer ?
Alors, quel que soit le vainqueur, le futur de l’Amérique et du monde est des plus incertains et il serait peut-être temps que l’UE et la Suisse revoient leur politique et l’avenir de leurs relations aves les USA. Ce que fera sûrement Poutine, s'il ne l'a pas déjà fait.

Les commentaires sont fermés.