03/11/2016

Les Verts et l’atome

Depuis Fukushima les Verts brandissent la menace de l’Apocalypse nucléaire en Suisse. Il faut tout arrêter car ça va exploser.

 

 


Et ça coûte trop cher. C’est peut-être là leur seul véritable argument car ils n’ont jamais mentionné le nom d’un quelconque spécialiste nucléaire pour étayer leurs propos qui ne sont pour l’instant que des arguments comptables. Comment voulez-vous que des avocats et des fonctionnaires aient la moindre idée sur le fonctionnement d’une centrale nucléaire ?
Et malheureusement de plus en plus de gens (qui n’y connaissent rien) sont convaincus de la justesse de leurs propos.
Oui le nucléaire est dangereux. Mais personne ne se souvient des causes des drames de Three Mile Island, de Tchernobyl et de Fukushima (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires).

A Three Mile Island ce fut la perte d’étanchéité du circuit d’eau primaire suivie par des erreurs humaines inadaptées qui conduisirent à la fusion du cœur.
A Tchernobyl ce fut une erreur humaine. Bien que le réacteur ne soit pas en état, un chef prétentieux a voulu le pousser au-delà des limites qu’il pouvait supporter. Et bien évidemment le réacteur s’est emballé et n’a plus pu être maîtrisé.
A Fukushima, ce fut une erreur de construction. Pour des raisons budgétaires les pompes ne furent pas installées en amont mais en aval du réacteur, près de la mer. Et un mur anti-tsunami ne fut pas construit assez haut. Le résultat fut que lorsque la vague arriva, les pompes furent submergées et détruites. Et le réacteur n’étant plus refroidi s’emballa et explosa.


Or en Suisse comme en France et dans tous les pays qui ont des réacteurs, les procédures sont très strictes pour éviter toute erreur humaine. L’état des réacteurs est sous haute surveillance et au moindre incident (et il y en a) il est mis hors service pour être réparé. Et les pompes comme les cuves sont prévues pour résister à tous les tsunamis ou tremblements de terre.
Alors l’Apocalypse prévue par les Verts sentencieux attendra bien encore quelques dizaines d’années pour permettre à la Suisse de maîtriser harmonieusement la reconversion de ses sources d’énergies.

Commentaires

Excellent article !

Écrit par : lovejoie | 04/11/2016

"Or en Suisse comme en France et dans tous les pays qui ont des réacteurs, les procédures sont très strictes pour éviter toute erreur humaine."

Comme à Lucens ?

Écrit par : Patatra | 04/11/2016

Vous avez oublié un accident nucléaire "Swiss made" de niveau 4
1969 centrale nucléaire de Lucens, Vaud
Un problème de refroidissement entraîna une fusion partielle du cœur et une contamination radioactive massive de la caverne.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucléaire_de_Lucens
https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_nucl%C3%A9aire

Écrit par : Steve Roeck | 04/11/2016

Je propose que l'on vienne stocker les déchets nucléaires dans votre jardin ou sous votre immeuble.

"A Fukushima, ce fut une erreur de construction. "
Oui, mais en tout premier lieu pas celle que vous mentionnez. La centrale est construite sur une colline. Sauf que cette colline a été excavée pour abaisser la centrale d'environ 30 mètres d'altitude à environ 8 mètres. La stupidité et la cupidité sont des tares universelles. Remercions ceux qui savent ne pas y céder.

"pour éviter toute erreur humaine."
Vous oubliez la possibilité d'un Andreas Lubitz? Manque d'imagination.

Et ce que Genève a accepté dans sa constitution, il n'y a aucune raison de ne pas l'accepter au niveau national.

Écrit par : Charles | 04/11/2016

- « Or en Suisse comme en France et dans tous les pays qui ont des réacteurs, les procédures sont très strictes pour éviter toute erreur humaine. »

Oui, c'est aussi ce que disent les compagnies aériennes. Des procéedures, très très strictes. Pour donner confiance.

Le problème avec les procédures, c'est quand il se passe quelque chose que les procédures n'ont pas prévu, ou ont décidé d'ignorer, parce que franchement, si ça n'arrive qu'aux ZUSA, ou au Japon, ou en Ukraine, pourquoi est-ce que ca arriverait jusqu'ici ?

https://www.youtube.com/watch?v=lwxNfy79gl4

Écrit par : Chuck Jones | 04/11/2016

@Chuck Jones
Lisez ma note. Tchernobyl fut du une connerie humaine faite sur un réacteur peu fiable et qui n'avait pas encore passé tous les tests

Écrit par : Lambert | 04/11/2016

@Steve Roeck & @Patatra
Exact, en 1969 le cœur du réacteur EXPERIMENTAL (et donc relativement petit et peu fiable) de Lucens a fondu suite à une panne qui n'a pas pu être maîtrisée.
Or depuis 1969 il n'y a eu que les 3 incidents majeurs que je cite et qui furent dus principalement à des erreurs humaines (particulièrement à Tchernobyl) ou a des fautes de conception comme à Fukushima où pour des raisons d'économies le niveau de la centrale fut rabaissé de près de 30 mètres (pour la placer plus près du niveau de la mer), où les pompes furent placées en aval et non en amont, et où le mur anti tsunami ne faisait que 9 mètres de haut. Dans une région aussi sujette aux tremblements de terre et donc aux tsunamis, de telles économies étaient totalement irresponsables.
Si le site avait été construit en conséquences, l'accident n'aurait pas eu lieu.

Écrit par : Lambert | 04/11/2016

Alors si on vous comprend bien, vu que le problème ce n'est que les erreurs humaines, réjouissez-vous, bientôt ce seront des algorithmes qui feront le boulot. Bon, d'accord, les algorithmes ne sauront pas non plus que faire des déchets, pas plus qu'ils auront des solutions pour démanteler les centrales avec les moyens provisionnés, mais au moins on ne pourra plus dire que c'était une erreur humaine. Même s'il n'y aura plus personne pour dire quoi que ce soit.

Écrit par : Pierre Jenni | 05/11/2016

Toujours les mêmes raisonnements captieux, les accidents ne sont dus qu'aux erreurs humaines DONC ce n'est pas une raison pour ne pas faire.

Avec une étonnante nouveauté : la reconnaissance que le nucléaire est dangereux.
Ce dernier point est la manière de reconnaître les faits, une réalité qu'ils ne peuvent plus nier après 40 ans de mensonges et donc de propagande malhonnête. Car les acteurs du nucléaires n'en ignoraient pas les dangers, ils les cachaient – preuve que ce sont des salauds. Forcer l'accord en cachant la réalité est un comportement de salauds – volonté de tromper des personnes incapables de juger ET soumises malgré elles aux risques. Surtout dans le cas du nucléaire, c'est très dangereux non pas pour quelques riverains le temps d'un accident, c'est très dangereux pour des millénaires pour une population. Donc rien moins que du mensonge planétaire – je rappelle que l'AIEA est une branche de l'ONU de promotion de cette saloperie, comme EURATOM etc … comme l'UNICEF contre la misère enfantine et autres belles constructions de réparations des dévastations des salauds.

Donc un progrès des nucléaristes et nucléocrates, le danger.
Encore que cela a mis du temps. « Le danger n'existe pas vraiment, on a tout prévu. »
Et les preuves arrivent et tuent : inutile de lister les erreurs humaines ces imprévus qui provoquent des incidents, des accidents et des catastrophes.
Donc l'argument ça ne peut pas arriver car on a tout prévu est fallacieux. La preuve : les erreurs humaines.... Difficile de défendre ses contradictions.

« Or en Suisse comme en France et dans tous les pays qui ont des réacteurs, les procédures sont très strictes pour éviter toute erreur humaine. »
Sous-entendu l'erreur humaine en Suisse et en France est impossible !
Mais de qui se moque-t-on ? Vous osez vous moquer des ignorants et vous faites preuve d'ignorance (?) en niant les multiples accidents et incidents en Suisse et en France dus à des erreurs humaines. Vos propos n'ont aucun sens ! Ou plutôt relèvent de l'erreur, et dans votre cas qui vous dites éclairé, de la fausseté, donc de la tromperie.

Ajoutons maintenant un dernier point que vous semblez ignorer : la cupidité, l'arrogance, l’escroquerie.
Ces trois comportements ne font qu'un, ils s’enchaînent toujours, logiquement, inexorablement, je ne vais pas vous l'apprendre, restons courtois.

Si vous avez suivis les derniers développements des déclarations du gendarme du nucléaire en France, vous ne pouvez pas ignorer que ce dernier, l'ASN, a remis en cause très explicitement le comportement a-sécuritaire de l'exploitant EdF. En lui reprochant de ne pas respecter toutes les règles de sécurité. Ceci contredit directement et explicitement vos propos – que je vous demande de corriger.

L'ASN a fait arrêter en catastrophe des centrales pour non respect des normes, en fait à cause de faux certificats sur des pièces essentielles comme le générateur de vapeur ou cuve du cœur. Ces objets étant sur-dimensionnés de façon à ne pas pouvoir faillir en toutes circonstances sauf fusion du cœur pour la cuve ou explosion catastrophique pour le GV. Ces pièces et quelques autres, malgré des règles de sécurités fortes, une puissante volonté affichée et beaucoup de discours rassurants ne sont pas aux normes !
Pour Tchernobyl tous les nucléocrates nous répétaient, c'est normal dans ce pays sous-développé, retardataire et d'incapables qu'un accident advienne, c'est impossible chez nous, car nous sommes les champions, tant en compétences qu'en technologies. Patatras, c'est dans l'un des pays les plus compétents du monde qu'arrive la plus grande catastrophe nucléaire ! Et vous nous direz au besoin, c'est la faute du tsunami, donc la nature, ou c'est une faute humaine mais pas la faute du nucléaire.
On n'est pas plus fou, niant que la faute humaine est d'avoir construit un truc non maîtrisable en toutes circonstances. Alors ne pouvant plus servir ces arguments captieux on nous dit, en contradiction avec tous les propos précédents, on ne peut pas éviter les accidents. Pas une industrie n'est à l’abri des accidents ! Il est temps de l'accepter ! C'est exactement ce que disent les antinucléaires depuis 40 ans ! Ces gens que vous considérez comme au mieux comme des imbéciles. On n'est pas plus incohérent dans les paroles et les raisonnements que les nucléocrates.
Ceci-dit, pour conclure et cesser de perdre mon temps devant les trivialités que nous disons depuis si longtemps, si vous aimez tant cette industrie de mort (comme certaines chimies qui empoisonnent littéralement tout le vivant) Fukushima n'attend que vous pour tenter de nettoyer les kilomètres-cube de terrains et d'eau contaminés, pour confiner ces éléments mortifères à radioactivités mortelles et rendre d'ici quelques centaines d'années cette zone vivable. Il y a aussi beaucoup de gens et d'animaux à soigner, vous avez encore la chance de pouvoir choisir.
Merci d'y aller de toute urgence, on vous y attend – il paraît même qu'on y est bien payé.
N'oubliez pas d'emporter un conteneur de tenues de sécurité (une par jour) pour ne pas trop vite risquer de crever, ce serait du gâchis ! les bonnes volontés sont si rares.

Écrit par : lefol | 07/11/2016

Cher lefol,
Selon votre note, tous les pro nucléaires sont d'immondes salauds. Bon, c'est votre avis. Ce n'est pas le mien.
Je vous rappelle que je n'ai jamais dit que le nucléaire n'était pas dangereux. Il l'est si on ne prend pas les précautions nécessaires lors de sa construction comme lors de son exploitation. Et même dans ce cas un accident peut arriver. Comme il peut en arriver avec une éolienne, un barrage, une usine chimique, un train, en avion, en voiture.
Le problème est que si les précautions ne sont pas prises, si les procédures ne sont pas suivies, alors là il y a danger.
Mais le danger ne se trouve pas seulement là.
Il se trouve aussi dans le refus de tout danger. Revenons donc au temps des cavernes et éclairons nous à la bougie dans des grottes. Il n'y aura plus tous ces dangers créés par la civilisation, il n'y aura plus tous ces salauds de financiers qui ne pensent qu'au profit. Ce sera le rêve et je suis sûr que vous seriez ravi d'y vivre.

Écrit par : Lambert | 08/11/2016

"Oui, c'est aussi ce que disent les compagnies aériennes. Des procéedures, très très strictes. Pour donner confiance."
Bien joué JC! Exemple: crash d'un DC10 aux ZUZA avec 273 morts parce que pour gagner du temps et des pépettes la compagnie (et elle n'était pas la seule, loin de là) avait zappé les procédures de dépose d'un moteur sous l'aile, imposant des contraintes aux éléments d'assemblage telles que le moteur un beau jour passa par dessus l'aile. De plus les pilotes suivirent à la lettre la procédure en cas d'absence d'un des trois moteurs: mais cette procédure était erronée. Résultat: crash.
https://en.wikipedia.org/wiki/American_Airlines_Flight_191

"Selon votre note, tous les pro nucléaires sont d'immondes salauds."
Je ne dirai pas cela, mais cupides et stupides. À propos, vous ne m'avez pas répondu, vous acceptez les déchets chez vous? Auriez-vous peur de répondre?

"Revenons donc au temps des cavernes et éclairons nous à la bougie dans des grottes."
Vous ne semblez pas au courant. Il n'y a pas assez de grottes pour loger tout le monde. Le retour à la bougie ce serait en cas de troisième guerre mondiale et encore attention à la pénurie. Bref vous voulez continuer à gaspiller l'énergie au lieu de trouver des solutions raisonnables. Chaque maison peut être rendue énergétiquement productrice d'énergie au lieu d'en consommer.

"Comme il peut en arriver avec une éolienne, un barrage, une usine chimique, un train, en avion, en voiture."
Oui, mais dont les conséquences sont infiniment moins graves qu'une pollution radioactive. Et vous n'avez même pas pensé à un acte terroriste contre une centrale nucléaire. Quel manque d'imagination! C'est quoi la "procédure" dans un tel cas?

Écrit par : Charles | 08/11/2016

Les commentaires sont fermés.