26/01/2016

L’Europe court elle vers sa ruine ?

Face à l’immense émigration des peuples du Moyen Orient, on se doit d’avoir pitié et d’essayer de les accueillir de la manière la plus humaine possible.
Normal !
Mais où les loger ? Comment les nourrir ? Comment leur donner du travail ? Devant cet afflux massif il n’y a pas assez d’infrastructures (sociales, logements, etc.) ni de travail (l’UE a déjà un taux de chômage important dans toutes les classes de la population).
Donc si cette émigration continue cela aboutira à terme non seulement à un engorgement de toutes les structures (économiques, financières et sociales) mais aussi à des affrontements qui deviendront inévitables.



Mais essayons d’être un peu réaliste.
Dans ces foules immenses il y a évidemment de tout. Des gens qui fuient la terreur, la famine et les ruines, d’autres qui ne cherchent qu’une opportunité, et ceux qui ne viennent que pour foutre la merde (pour leur compte ou en tant que djihadiste de Daech). Des hommes et des femmes de bien, prêts à apprendre et à s’intégrer, comme d’autres qui n’y voient que la possibilité d’assouvir leurs propres intérêts. Des gens pour qui la religion, quelle qu’elle soit, est le moyen de devenir meilleur, et d’autres pour qui la religion n’est qu’un prétexte pour assouvir leurs buts.
Et d’autre part, ces foules sont en général d’une toute autre culture que la culture européenne. Pour eux la démocratie est une notion inconnue (ils ont toujours vécu sous des régimes policiers ou religieux totalitaires). Pour eux la « démocratie » ne peut qu’être un régime imposé par des hommes de leurs propres clans.
Et la notion de démocratie elle-même leur est parfaitement inconnue. Comment comprendre les principes d’égalité (de droits, de devoirs, de sexe, d’origine, de couleur et de religion) de nos cultures lorsque toute sa vie on a vécu dans des régimes de classes et d’interdits (religieux, politiques, professionnels, de sexes) ? Ceci d’autant plus d’ailleurs que certaines de ces notions sont récusées dans certains pays européens (comme d’ailleurs aux USA) par leurs propres citoyens.
Vivre, s’adapter et comprendre une autre culture que la sienne est difficile pour chacun. Cela prend du temps et demande des efforts. Par exemple, pour un musulman venant de ces pays, une minijupe est une invitation au viol. Le niqab n’est-il pas fait pour dissuader les hommes d’avoir des pensées érotiques ? Serait-ce qu’un musulman est en rut perpétuel ? Evidemment non, mais c’est leur culture.

Donc s’il est moral de les accueillir, cela devient suicidaire de ne pas effectuer un tri. Et c’est là que Merkel (tout comme tous nos bisounours) s’est trompée.
Car continuer d’agir comme on le fait actuellement aboutira forcément à terme à une véritable invasion et dans 20-30 ans toute l’UE sera musulmane (une européenne fait moins de 2 enfants alors qu’une musulmane en fait 3, 4 ou plus).

Et dans le fond je me demande si ce n’est pas le véritable plan de Daech. Répandre la terreur pour faire fuir les peuples … vers l’UE … qui à terme sera ruinée, deviendra musulmane et appliquera la charia. Et un tel plan machiavélique est d’ailleurs en passe de se réaliser. Les intérêts locaux sont exacerbés, la Turquie joue sur tous les tableaux, l’Iran et l’Arabie Saoudite sont à couteaux tirés et personne n’est d’accord sur la manière d’intervenir pour éliminer Daech et rétablir le calme.

Par conséquent, s’il faut accueillir les émigrés cela ne peut se faire que par un tri préalable.
Et tous les accueillis non intégrés devront rentrer chez eux une fois que Daech et Bachar seront éliminés.
Ce qui, hélas, ne résoudra pas forcément la situation.
Il n’y a qu’à voir ce qui se passe dans les pays où les tyrans ont été abattus. C’est le bordel organisé par des clans qui veulent tous le pouvoir. Et plus personne n’arrive à établir une quelconque « démocratie ».
Et il n’y a qu’à se rappeler ce qui s’est passé à la fin de l’empire ottoman. Ce fut le bordel et il ne fut réglé que par la France et l’Angleterre qui imposèrent les dirigeants qu’ils avaient choisis … qui s’empressèrent de devenir les tyrans de pays que la France et l’Angleterre avaient eux-mêmes créés sur les ruines de l’empire ottoman (Palestine, Syrie, Jordanie, Liban, Irak, Arabie Saoudite, Egypte) sans tenir compte ni des religions (sunnites, chiites) ni des clans, ni des différentes cultures locales.

Bref, à force des conneries successives et de celles à venir, on n’est pas sorti de l’auberge.
A moins que tous les hommes sensés s’assoient autour d’une table pour mettre au point des solutions « gagnant-gagnant » pour l’ensemble de ces clans. Quitte à revoir entièrement les frontières des pays actuels.

 

Commentaires

"Bref, à force des conneries successives et de celles à venir, on n’est pas sorti de l’auberge."
Constat quelque peu vif, mais mon dénué de réalisme.

Écrit par : Mère-Grand | 26/01/2016

Vous avez tout compris. Il faudrait qu'un vrai leader émerge de ce cloaque politique incapable de prendre la seule décision qui s'impose et dont vous parlez pertinemment : LE TRI PREALABLE. Il y aura forcément un perdant : Ceux qui veulent islamiser l'Europe.

Écrit par : norbert maendly | 26/01/2016

Bonjour,
Soulevez des points justes et d autres qui ne sont pas realistes

Tout d abord comme vous dites le chomage deja existant en Europe et la misère qui continue est la vraie epee de damocles. Rappellons que nous avons plus d argent pour sauver des banques. On est liberal dans un sens mais les dettes s bancaires sont collectives (Staline n aurait pas fait mieux)
Dans les migrants il y a un peu de tout ce que vous avez dit. Pour ma part j en ai vu plus de 2000 l année dernière. Chjffres proportionnel au canton. De la une grande partie partjra. Rappellons que la plus grosse emigration en Suise (plus 1 500 000) sont européens.
Ensuite ce que.vous dites est juste certain ne connaissaisse pas la démocratie. Mais vous oubliez aussi les classes supérieurs de ces pays. Je suis actuellement des syriens qui sont tres instruits et connaisse. J en connais d autres qui etaient medecin mais malheureusement des que l on est scientifique on ne peut pas exercer sa profession. Ainsi des ingenieurs et autres finissent par occuper des emploi en dessous de lejr large compétence.
Ensuite je suis septique a une majorite qui voudrait instaurer la charia. Au contraire je vois plus de personne qui pratique leur religion ou d autre qui la fuie car on l impose dansleur pays depuis la naissance.
Enfin, le chox des civilisations aura lieu de tte manière. Europe vieillissantes, destructions d emploi plus élevé que la création.
Et la robotisation qui se poursuit et qui en detruira encore bcp. Un probleme social europeen existant bien avant la crise migratoire.
En attendant Daech existe malheureusement grace aux occidentaux. Pour ma part je pense que l Europe n a pas de futur.

Écrit par : plumenoire | 30/01/2016

Les commentaires sont fermés.