20/03/2014

Microsoft et l’obsolescence programmée

Tous les logiciels Office de Microsoft sont faits pour être chargés 3 fois, et à chaque chargement vous avez besoin d’une clé (fournie avec le pack Office).


Mais cette clé n’est valable que 3 fois et au-delà elle devient obsolète et votre Office ne peut plus être activé.
Une fois chargé, votre Office est supporté par des mises à jour pendant environ 10 ans, puis passe aux « antiquités » et n’est plus supporté. Donc tout nouveau chargement n’est plus activable. Votre clé devient alors carrément inutilisable.

Or pendant 10 ans vous aurez changé au minimum 2 fois d’ordinateur, et parfois votre PC sera devenu inutilisable au point qu’il vous aura été nécessaire de le réinitialiser complètement. Ce qui aura nécessité de recharger votre Office.
La limite des 3 chargements sera donc atteinte rapidement et il ne vous sera plus possible de recharger votre PC, votre clé étant devenue obsolète votre version Office ne pourra plus être activée.
La solution proposée par Microsoft est simple : « Mais vous n’avez qu’à racheter une clé ». Et mieux : « Vous n’avez qu’à acheter une nouvelle version ».
C’est une véritable arnaque qui force les gens soit à racheter quelque chose qu’ils ont déjà acheté ou à acheter une nouvelle version qui ne leur convient pas. Surtout que les logiciels Microsoft deviennent de plus en plus chers.

Lorsque j’achète quelque chose je tiens à l’utiliser « à vie », du moins jusqu’à ce qu’il devienne hors d’usage. Et pour un logiciel la notion « hors d’usage » ne tient qu’à ma propre perception et non à celle imposée par Microsoft.
Cette manière de faire est absolument scandaleuse et devrait être interdite.

Commentaires

Rien ne vous oblige à utiliser les logiciels Microsoft. Passez-vous en et le problème est résolu.

Écrit par : Plouf | 20/03/2014

Monsieur Lambert,

Le problème lié aux licences de logiciels est fort complexe.
Un logiciel est par définition un bien immatériel dont l'achat de la licence ne constitue qu'un droit d'utilisation forfaitaire et ceci selon des conditions fixées par l'éditeur dudit logiciel. Par conséquent le détenteur d'une licence n'est pas propriétaire du logiciel. Dans de nombreux cas, particulièrement pour de gros logiciels professionnels, il n'est même pas possible d'acheter les licences, mais seulement de louer l'usage par le biais de contrats. C'est du leasing en quelque sorte. Une tendance qui semble d'ailleurs s'étendre aux logiciels installés à des usages privés.

Mais pour en revenir à Microsoft Office et s'affranchir de ses contraintes, il existe des logiciels compatibles et surtout gratuits, les logiciels appelés "Libre Office" ou "Open source". Ce sont des logiciels qui ne sont pas protégés par des licences et développés par des fondations constituées d'associations de programmeurs très motivés. C'est le cas de "OpenOffice", une suite bureautique libre et gratuite qui couvre la même fonctionnalité de "Microsoft Office" et qui peut être téléchargée ici :

http://www.openoffice.org/fr/Produits/

Cordialement !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 20/03/2014

@onsieur Lambert en effet c'est honteux et si encore cela s'arrêtait à l'informatique ce genre de mauvaise plaisanterie qui font douter de plus en plus du bon raisonnement des raisonneurs toujours les mêmes qui accusent sans cesse le peuple de trop dépenser.
Mais non il parait que même les nouvelles constructions dites légo ont une durée de vie qui prend fin après trente années de bons offices c'est à dire sans mur tombant en ruine ou vitres cassée à changer mais qui faute d'entreprise ayant fait faillite obligeront les habitants à les remplacer par des draps noirs et ce sont les mêmes qui vont finir par s'étrangler juste en prononçant le mot Durable

Écrit par : lovsmeralda | 20/03/2014

Vous ne semblez avoir aucune idée de ce dont vous parlez.

Il y a différentes licences proposées par Microsoft à différents prix. Les licences OEM sont en effet liées à un appareil et ne sont pas transferables. D’autres existent qui permettent le transfert, mais elles sont bien sûr plus chères. Loin de moi de défendre le modèle de licences choisit par Microsoft et la quasi totalité du monde informatique mais fondamentalement vous n'achetez qu'un droit limité d’utiliser leur produit; rien de plus. Vous n'êtes jamais propriétaire du logiciel !
Et en effet l'open source offre de nombreuses solutions tout à fait correctes qui n'ont pas ce problème.

Écrit par : AlexT | 21/03/2014

Les commentaires sont fermés.