17/01/2011

Protégeons-nous, supprimons toutes les armes

L’initiative « Pour la protection face à la violence des armes » provenant des milieux « Pour une Suisse sans armée » est confondante de naïveté. Elle ne favorisera en effet que les malfrats qui eux auront toujours des armes.


On veut éviter les meurtres et les suicides. Supprimons alors tout ce qui peut permettre un meurtre ou inciter au suicide. Lances pierres, arcs, sarbacanes, couteaux, haches, tournevis, marteaux, rouleaux à pâtisserie et gigots (qu’on peut surgeler pour en faire une massue), produits chimiques dangereux, somnifères. Supprimons les ponts d’où l’on peut se jeter, les cordes et les arbres où l’on peut se pendre. Supprimons les voitures, interdisons les randonnées en montagne de peur d’être poussé dans un ravin, cloisonnons nous derrière des portes blindées et ne sortons plus de peur de se faire attaquer par un malfrat qui lui sera armé. Et fermons toutes les entreprises qui de près ou de loin produisent des armes ou des produits dangereux.

Alors nous aurons atteint la plénitude de la sécurité dans une Suisse bien propre en ordre. N’en ayant plus les moyens nous ne serons plus tentés de tuer ou de nous suicider. Comme de gentils agneaux nous voquerons calmement à nos occupations dans une Suisse pure et blanche. Ah quelle belle Suisse où nous serons tous protégés contre les meurtriers et contre nous-mêmes. Le monde entier nous enviera tellement qu’il est sûr qu’il fera de même. Ou qu’il rigole en nous prenant pour des simples d’esprit.

Commentaires

La disuasion présente toujours un risque, cependant si vous allez interroger un cambrioleur en lui demandant de choisir entre deux villas potentiellement attaquables, avec l'une ayant un méchant propriétaire muni d'un fusil d'assaut et l'autre un gentil propriétaire muni de rien, vous croyez qu'il répondra quoi ? Dans le deuxième cas il n'y a pas eu un mort à Epalinges ?

Dans le même ordre d'idée, mais à un degré supérieur, il y a quelques chances que l'arsenal nucléaire, méchant lui aussi, a une petite part de responsabilité dans les hésitations des super grands à se taper dessus ou disons à s'être tapé dessus dans les temps forts de la guerre froide...

Écrit par : Christian Favre | 17/01/2011

Pas de problème, je vote contre cette initiative stupide!

Car c'est encore un autre chemin pour castrer le Suisse. D'autant plus que nous allons vers des périodes de plus en plus troubles et certains font même allusion à une balkanisation des pays européens.

Le mieux actuellement est plutôt de rester armé, et pour nos jeunes qui ont l'âge de faire l'armée. c'est de choisir des armes de choc genre grenadier ou para. Toujours pour nos jeunes, suivez des cours d'arts martiaux, ça vous sera plus utile que le foot!

Voyez loin car nul ne sait de ce que sera fait demain! Et ne cédez surtout pas aux sirènes gauchistes, celle pour qui le multiculturalisme est un graal.

Écrit par : Divico | 17/01/2011

La Suisse pays de candie, on désarme les citoyens, les sportifs, les gars qui font leur service militaire et on ne fait rien pour ceux qui sont illégalement entrés dans le pays avec armes, couteau et dans l'intention de faire des affaires illicites et de nuire au pays. Cette initiative nous prend pour des demeurés. C'est NON.

Écrit par : Suissitude | 17/01/2011

Les commentaires sont fermés.