02/12/2010

Racisme

La Suisse serait raciste. C'est du moins ce que pensent certains après les votations du 28 novembre.


Les suisses ont voté. Et que le résultat des votations soit blanc ou noir n'est pas mon problème car pour moi tout être humain possède des valeurs qu'il faut découvrir avant de se lancer dans une appréciation quelconque. Qu'un homme soit blanc ou noir, de gauche ou de droite, religieux ou non, étranger ou non, peu m'importe. C'est ce qu'il est et ce qu'il fait qui ont de l'importance.

Mais ce qui me choque c'est qu'au vu des résultats, certains osent défiler dans les rues et clamer que nous sommes des racistes.

Serait-ce que les étrangers criminels sont d'une race bien définie ? Apparemment oui puisqu'on clame que les suisses sont racistes. Mais de quelle race sont-ils donc ? Les étrangers seraient-ils d'une race précise ? Certainement pas. Alors les criminels le seraient-ils ? Ben non !

Alors l'amalgame "étranger-criminel" serait-il une race ? Ben là aussi ça cloche.

Mais selon le résultat des votations on ne pourra expulser que les étrangers criminels. Pas les suisses criminels. Ah voilà, j'ai compris. Il y a la race Suisse et les autres. Tous les autres qui sont de la race "non-Suisse". Voilà donc une nouvelle race. Il y avait la race humaine et les diverses races animales. Voilà qu'il ya deux nouvelles races, l'homo-Suisse. et l'homo-Etranger, race qui elle-même est compçsée de deux branches, l'homo-Etranger-assimilé et l'homo-Etranger-criminel. Voilà, c'est clair et c'est pourquoi nous sommes racistes.

Dommage que le bagne n'existe plus, ça aurait résolu tous les problèmes.

18:24 Publié dans Politique | Tags : racisme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.