03/11/2010

Qu’il est bon d’être mère à Genève

A Genève les caisses d'allocations chômage sont tellement surchargées et stressées qu'elles refusent les mères accompagnées de leurs bébés. sous prétexte que venir y faire la queue est un travail.


Une jeune mère recherchant un emploi se présente à la caisse chômage de Genève pour réactiver ses droits interrompus par sa maternité. Elle fait la queue pendant plus d’une heure et lorsque son tour arrive on lui dit de revenir car il y a trop de monde. Les services sont surchargés (ben voyons !). Elle prend dont date et elle dit que la prochaine fois elle viendra avec son bébé âgé de 3 mois car elle ne peut le laisser seul. Déjà aujourd’hui elle a du prendre une baby-sitter.

Ah mais non lui répond-on. Vous ne pouvez pas venir avec votre bébé. Venir ici c’est comme un travail (ah bon !), et vous ne pouvez pas prendre votre bébé au travail. Vous devez avoir quelqu’un pour le surveiller et si vous ne le pouvez pas, on vous retire vos droits. Mais je ne vais pas payer une garde chaque fois que je viens ici répond la jeune mère. Mais ça ne durera qu’un quart d’heure ! Ah oui, et le tram ? Bon disons au maximum une heure.

Tout ceci semble parfaitement cohérent et grâce à cette cohérence, cette jeune mère n’ayant que des revenus très limités doit trouver une garde (diplômée, c’est la loi) qu’elle paie cher, chaque fois qu’elle vient aux diverses convocations du chômage. Et pour faire quoi ? Pour attendre, être enfin reçue et repartir. Un sacré travail ! Mais probablement que les vagissements ou les cris d’un bébé perturberaient la sieste de tous ces fonctionnaires épuisés et obtus.

On croirait vivre au royaume du père Ubu.

15:50 Publié dans Genève | Tags : social, chômage | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Pour la défendre, cette mère ne trouvera jamais quelques milliers de personnes qui descendront dans la rue pour, de jour ou de nuit, pour se plaindre de l'administration. Peut-être qu'en s'adressant à Michel Chevrolet ... ?

Écrit par : Mère-Grand | 03/11/2010

Les fonctionnaires ! C'est à cause d'eux que l'on devient raciste, sexiste et fasciste... En résumé: des êtres nuisibles qu'il faut expédier sur une île déserte.

Écrit par : Hank Vogel | 03/11/2010

Les commentaires sont fermés.