27/10/2010

Assurances complémentaires LCA ou comment plumer les pigeons

Les primes d'assurances maladie prennent une nouvelle fois l'ascenseur. Et le pire concerne les assurances complémentaires dont il est pratiquement impossible de changer.


Comme chaque année, les assurances maladie nous informent qu’on coûte de plus en plus cher, et qu’elles doivent augmenter les primes d’au moins 10%. Soit près de 10 fois l’inflation. A croire que les Suisses sont tous des hypocondriaques.

Et dans cette course au profit maximum, la palme pourrait être décernée à l’assurance Helsana qui, tenez vous bien, augmente ses primes d’assurances complémentaires (LCA) de 16,7% (en plus de l’augmentation LAMAL). A croire que tous ses clients hypocondriaques ne se font soigner qu’en cliniques privées, par des médecins nobélisés ou de renommée mondiale.

Or comme ce n’est sûrement pas le cas, c’est qu’il y a un problème. En effet, comme il est très difficile de changer d’assurance maladie complémentaire (impossible à partir de 65 ans), une fois piégés les clients ne sont plus que des vaches à lait qu’il suffit de traire à souhait. Et comme le peuple risque un jour d’opter pour une caisse LAMAL cantonale qui, par le jeu de la concurrence, tarirait rapidement une partie des bénéfices de ces assureurs croupions, ils prennent les devant en augmentant scandaleusement les primes qu’ils savent intouchables puisque vous êtes piégés. Car si vous refusez, ou si vous coûtez trop cher, l’assurance a le droit de résilier votre contrat LCA. Et vous ne trouverez alors plus personne qui daigne assurer votre LCA. Ces procédés mafieux (il n’y a pas d’autres termes) sont proprement scandaleux.

Commentaires

Votre hausse peut être contestée devant le Tribunal administratif fédéral.

Plus exactement la décision d'approbation de la hausse par la FINMA peut-être contestée. Celle-ci doit être publiée dans la Feuille fédérale. Ordinairement le délai de 30 jours pour recourir commence à courir dès la publication dans la Feuille fédérale.

Cette règle de procédure me semble heurter la CEDH (6 § 1, juncto 14 CEDH) dans la mesure où l'une des partie, l'assureur, se voit notifier la décision directement et les autres, les assurés parfaitement identifiables, par publication dans la Feuille fédérale, c'est-à-dire n'importe comment.

De prime abord, vous avez un premier argument, la FINMA a omis de vous permettre de faire valoir vos moyen (de prendre connaissance du dossier et d'expliquer pourquoi la hausse est injustifiée) avant la prise de décision alors que le Tribunal administratif fédéral a un pouvoir de cognition restreint (c'est-à-dire ne se penche pas de très près sur les questions techniques). Donc annulation et retour à la case départ.

Je dis, de prime abord, puisque la question que j'avais étudiée était celle de la violation du droit d'être entendu lors de la cession de portefeuille d'assurance.

Si les délais sont dépassé on peut encore se demander si la nature systématique et massive et complète du droit d'être entendu ne justifie pas de considérer comme nulle (c'est-à-dire inexistante) la décision d'approbation de hausse. Auquel cas se poserait la question de la voie de droit la plus efficace pour faire constater la nullité : fédérale ou cantonale ? En tous les cas, sauf décision finale de justice il faut continuer à payer ses nouvelles primes.

Votre augmentation est-elle due en partie à l'âge ? Certains contrat se fondent sur l'âge d'entrée et d'autre sur l'âge effectif et les ans passant ... on vieilli.

Cela étant il n'y a qu'une solution de fond : réglementer plus sérieusement l'assurance complémentaire et modifier la Constitution fédérale : l'assurance santé doit être réservée à des entités sans but lucratif.

Écrit par : CEDH | 27/10/2010

Helsana n'aime pas les personnes âgées,mais on devrait rapeller à ces jeunettes ayant l'outrecuidance de répondre ,oh les vieux en suisses coutent cher,hé bien sachez jeunes n'ayant aucune expérience de la vie qu'en ayant dépassé de peu les 60 ans,et malgré votre pseudo cadeau payé de ma poche pour un éventuel placement dans un home ,je n'y tiens pas,l'argument Poissons/qui veut dire:attention arnaque/ de celui de ma date de naissance avancé pour me piéger,m'a fait souvenance qu'en année précédent les 13 lunes on allait tous se faire extorquer financièrement.Retraités suisses on a tous bossé dur pour se faire une place au soleil,les femmes ont bossé comme des hommes ,beaucoup de ma générations sont déjà décédées,et pour les jeunes croyant qu'il n'y a qu'à ,sachez qu'en étant à l'AVS en suisse on paie des impots et souvent astronomiques,ensuite qui les paiera,tout simplement vous les jeunes,c'est ainsi depuis la nuit des temps!j'ajouterai juste ceci avant de clore ce chapitre qui m'énerve depuis 10 jours,Chez Helsana formez du personnel qui soit respectueux envers les clients,c'était des stagiaire sans doute mais ce n'est pas une raison,dans le commerce régnait à l'époque une phrase dont beaucoup devraient se soucier:Le Client est Roi!

Écrit par : lovsmeralda | 29/10/2010

Les commentaires sont fermés.