10/02/2010

Ya kék chose ki tourne pas rond

Les incohérences de certaines lois et de certaines administrations laissent penser que nos élus pensent plus à leurs sièges qu'à leur travail.


Les lois sont bonnes. Parfois. Mais certaines tiennent du père Ubu.

Prenez par exemple un intermittent du spectacle. Sans contrat il est au chômage. Et tout à coup il a 2 contrats qui, en nombre d’heures ou de jours, l’occupent à plus de 100%. Ah mais non, « vous n’avez droit qu’à 100% ». Il doit donc abandonner ou tricher avec ses employeurs qui vont étaler les heures de travail sur un mois supplémentaire. Ce qui est illégal.

Et qu’en est-il de l’Egalité ? En principe il s’agit de l’égalité des droits. Mais en pratique c’est l’égalité des procédures. Tous à la même sauce. Une jeune femme a un bébé. Comme elle travaille elle veut le mettre dans une crèche. Parfait, mais à nouveau cela se complique pour les artistes ou pour ceux dont le travail n’est pas planifié. Elle doit porter son bébé aux dates déterminées (obligatoire) et pour la durée fixée, et ce pendant toute une année. Alors comment fait cette mère qui ne sait jamais quand, où et pour combien de temps elle aura du travail ? Ben elle a recours à des baby-sitter (agrées s’il vous plait) qui lui coutent beaucoup plus cher.

Et les impôts genevois. Vous posséder un Mac, vous chargez le CD « GE Tax ». Et cela ne marche pas. Alors, têtu, vous le chargez sur Internet. A nouveau le bid. Alors vous téléphonez aux impôts et obtenez la réponse rassurante « Oh on sait, sur Mac cela ne marche pas. Mais on y travaille ». N’ont-ils donc rien foutu depuis plus d’un an qu’ils savent ?

Bientôt j’aurai la boule à zéro car tout ça c’est vraiment à s’arracher les crins.

Commentaires

Permettez moi une petite rectification concernant le droit des comédiens (forcément intermittents) au chômage.

Contrairement à ce que prétend et pratique l'OCE il est légal de comptabiliser des contrats qui se chevauchent. Pour être clair, si vous avez deux ou plusieurs employeurs le même jour, tous vos "services" doivent être pris en compte, donc si vous avez 3 demi-journées de travail, cela devrait compter pour au moins* 1 jour et demi en ce qui concerne l'OCE. Encore faut-il que le demandeur soit au courant de la décision du Tribunal Fédéral des assurances qui le confirme. Ce devrait être le travail du syndicat de faire circuler cette info, je doute malheureusement que cela ait été fait!
J'ai eu le plaisir, il y a quelque temps déjà, d'obtenir de ce tribunal un jugement allant dans ce sens. Je le tiens à disposition de ceux que ça intéressent.

* Le travail de préparation, mémorisation devant être pris en compte, il est admis (par le TFA) qu'un service (1/2 journée) de radio ou TV compte pour une journée entière de travail.

Écrit par : Azrael | 10/02/2010

Merci de vos remarques, elles sont judicieuses. Hélas peu de gens le savent.
Je serais intéressé par le jugement dont vous parlez.
Merci d'avance.
M. Lambert

Écrit par : Lambert | 10/02/2010

Vous avez mon adresse email, envoyez moi votre adresse, je vous ferai volontiers parvenir une copie de la décision du TFA en question.

ps lire "ceux que ça interesse..." bien sûr.

Écrit par : Azrael | 10/02/2010

Merci mais je n'ai pas votre adresse e-mail, seulement celui du blog.
Le mien est miclam@netplus.ch

Écrit par : Lambert | 10/02/2010

GeTax sur Mac, ça marche, mais une fois terminé la saisie, imprimé et fermé,
on ne peut plus rouvrir le dossier.

Écrit par : e.joyeux | 11/02/2010

Les commentaires sont fermés.