09/08/2009

Coupe de l'America

Le syndicat Oracle a la trouille


Oracle a la trouille

Depuis la dernière coupe de l’America, furieux d’avoir perdu, le syndicat américain Oracle ne cesse de traîner Alinghi en justice. Ils ont ainsi réussi à transformer la coupe à plusieurs challengers en une joute entre deux voiliers modernes. Ils ont donc préparé le leur, un trimaran géant. Et malgré les multiples requêtes d’Alinghi et en infraction avec les règles de la coupe (Deed of Gift), ils n’ont jamais fourni leurs certificats de jauge.

Mais Alinghi a préparé sa parade dans le plus grand secret. Oracle, ne voyant rien venir dans les chantiers navals méditerranéens, fêtait donc déjà sa revanche et préparait son attaque judiciaire (évidemment) pour victoire par forfait.

Mais voilà-t-y pas qu’à la plus grande surprise d’Oracle, Alinghi sort son catamaran dans un tout petit port du Léman, le Bouveret, complètement inconnu des américains ignares en géographie. Un monstre. La coupe de la victoire se transformerait-elle en coupe de cheveux pour Oracle ?

Et voilà que cela recommence. Le choix par Alinghi de Ras al-Khaimah aux Emirats arabes unis comme lieu de la 33e Coupe de l'America est "contraire au règlement", a estimé Oracle. On nous a pas consultés, c’est pas d’jeu ! Là bas on peut pas gagner. Y fait trop chaud, c’est trop loin. Bref, il devient de plus en plus clair qu’estimant ne pas pouvoir gagner sur l’eau, Oracle cherche à nouveau et selon son habitude à gagner en justice. Belle mentalité, typique de cette manie nauséabonde des américains à vouloir tout gagner quelle qu’en soit la manière.

18:43 Publié dans Sports | Tags : procès, oracle, alinghi | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.