21/04/2009

Le 2ème holocauste

Racisme et fanatisme


Lors de son interview sur la TSR par Darius Rochebin le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a prouvé qu’il est intelligent. Il répond aux questions embarrassantes par une contre vérité ou une question gênante. Et lors de son discours à l’ONU il a prouvé qu’il se fiche de l’histoire. Il l’arrange à la manière qui lui convient. Et il a prouvé autre chose. Hitler avait écrit sa haine dans « Mein Kampf » et personne ne l’a cru. Et l’on connaît la suite. Lui, il ne l’écrit pas mais il la clame à la tribune de l’ONU. C’est l’anéantissement d’Israël. Mais comme on ne connaît pas encore la suite, on s’estime offusqué, on quitte la salle et l’on va déjeuner en toute convivialité avec lui pour discuter affaires. Car il a du pétrole.

Depuis qu’il développe son industrie nucléaire, le monde (presque) entier le presse d’arrêter. On le lui dit, on le menace, mais on ne fait rien. Et il sait que personne ne fera rien. Car il a du pétrole. Hitler n’avait pas de pétrole mais il a su convaincre l’Europe (qui ne demandait qu’à être convaincue) de ses bonnes intentions. Lui, il a du pétrole, et il rassure le monde (qui ne demande qu’à être rassuré puis qu’il a du pétrole) de ses bonnes intentions. Ne dit-il pas qu’il est pacifiste et qu’il déteste le racisme ? Ne dit-il pas que les iraniens sont heureux et que les femmes sont bien traitées ? Et les pays musulmans (qui ont aussi du pétrole) ne l’applaudissent-ils pas ? Alors tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. N’est-ce pas. Comme il a du pétrole il suffit donc de le blâmer, de lui dire que ce qu’il fait n’est pas bien, d’évoquer « panpan-tutu si tu continues », de s’offusquer de ses propos ou de quitter la salle en exprimant sa profonde désapprobation. Et bien sûr de critiquer la Suisse qui a osé l’inviter. Peut-être néanmoins qu’un jour il recevra la baffe qu’il mérite mais que personne n’ose lui donner. Mais peut-être qu’alors il sera trop tard. Mais comme on connaîtra la suite, peut-être que tous les lâches qui lui lèchent les bottes et déjeunent avec lui regretteront amèrement leur aveuglement cupide, veule et servile.

Les commentaires sont fermés.